dessin mofifié 2De quoi parle-t-on en évoquant la vie politique à Sainte Marie?

Le lundi 9 octobre 2017, au cours du conseil municipal de sainte marie, le maire de la commune se fait "assassiner politiquement" de 21 signatures du groupe de démissionnaires en présence de sa "garde rapprochée" composée des 9 élus passifs et non-démissionnaires.

Qui a ordonné cet "assassinat politique" du maire de la commune de Sainte Marie? Qui avait intérêt à se taire lors de la mise en place de ce coup d'éclat politique? Qui va en tirer profit pour les prochaines élections et surtout les élections de 2020?

Ce sont certainement des questions que les samaritaines et samaritains se posent. Certains électeurs classent ce coup d'éclat politique dans la catégorie de la trahison et pour d'autres électeurs, comme une manipulation de l'ancien maire.

C'est vrai que trahison est indissociable de la politique. La manipulation est aussi incontournable.

On serait tenté de se demander qui fait partie du camp de la trahison et qui fait partie du camp de la manipulation?

Répondre à cette question nous oblige à attendre l'ensemble des listes de ceux qui se présenteront aux prochaines élections et les réponses aux trois questions ci-dessus pourront être apportées.

Ne perdons surtout pas de vue que " la politique ce n'est qu'une certaine façon d'agiter le peuple avant de s'en servir" et c'est la devise de ceux qui veulent entourlouper le peuple.

                                                                                                        Massavena97200